LE SOIN DE LA PEAU DANS LA CULTURE AFRICAINE

Le fait de prendre soin de soi a toujours eu son importance dans la culture africaine. Les astuces beauté se sont toujours transmises de mère en fille et de père en fils et ce, sur plusieurs générations. Que cela soit des conseils sur les coiffures tendances jusqu'à l'hydratation (des cheveux aux pieds), en passant par la propreté, sans oublier la mode, bien sûr. Mais concentrons-nous sur les soins de la peau.

Quelle importance le soin de la peau a-t-il dans la culture africaine ?

Un héritage transmis depuis l'enfance

En plus d'être ancrée dans la culture, la beauté fait partie de l'éducation africaine. C'est un héritage. En effet, dès notre plus jeune âge, nous avons vu nos parents nous hydrater de la tête aux pieds et prendre soin de nous et ce, de manière quotidienne. C'est à partir de l'enfance que l'on comprend que le soin de la peau est une nécessité physique. Que si nous faisons l'impasse sur cette nécessité, nous nous retrouvons avec la peau tiraillée à l'extrême et sèche durant les saisons fraîches ou avec des problèmes causés par la transpiration, le soleil et la poussière durant les saisons chaudes. Nous comprenons qu'une peau hydratée, ferme, éclatante et exempt de toute tâche est une peau idéale. Topicrem, Dexeryl, Nivea ou encore diverses autres crèmes hydratantes contenant du beurre de karité ou du beurre de cacao représentaient « la base de l’hydratation » durant notre jeunesse et adolescence.

Les soins de la peau modernisés

 

Mais ce qu'il est important de reconnaître dans cette ère nouvelle, c'est que le skincare concernant les peaux mates et foncées a pris un tout autre niveau. Il est révolu le temps où l’on appliquait la même crème sur le visage et sur le corps. Le temps où l’on n’avait pas beaucoup de choix au niveau des produits cosmétiques.

Durant ces dernières années, nous avons pris le temps d'étudier notre peau. Un nombre croissant de produits cosmétiques ont été développés pour aider les peaux brunes et noires et désormais, chaque affection cutanée a sa solution. L'utilisation de certains produits permet de pénétrer plus profondément dans la peau pour éliminer les huiles les plus tenaces et la saleté qui sont à l'origine d'irritations ou de problèmes cutanés. Nous savons maintenant qu'il est important de privilégier, les eaux micellaires ou gels nettoyants  aux savons agressifs et décapants pour notre peau. Nous retrouvons également certains des produits naturels auxquels nous avons été habitués dans nos soins. Comme l’huile de jojoba par exemple, qui est une huile très répandue en Afrique qui a toute son importance car elle est réputée pour bien nourrir et soigner la peau et les cheveux.

Bien qu'il y ait eu des moments de crises dans cette même culture africaine avec des problèmes tels que la dépigmentation volontaire de la peau (le fait d'utiliser des procédés de blanchiment de la peau pour paraître "plus clair"), les complexes se sont petit à petit envolés pour laisser place à cette envie d’afficher en permanence une belle peau mate ou foncée dépourvue de défauts. Le but actuel est de continuer à transmettre les rituels de beauté traditionnels ainsi que les astuces modernes et de continuer à assumer cette belle peau mate ou foncée tout en l'hydratant, en l'unifiant, en continuant de l'embellir et en la préservant de tout dégâts cutanés tels que les tâches et cicatrices.

To write a comment

All comments are moderated before posting